[Article via Le Monde] « Des réformes urgentes s’imposent quant à la gestion des risques industriels » par Me Corinne Lepage et M. Patrick Lions

L’incendie de Lubrizol s’explique en partie par quarante ans de relativisation progressive des risques industriels par l’Etat. Une remise en question du système est nécessaire, estiment dans une tribune au « Monde » l’ancienne ministre de l’environnement et le directeur pour l’information sur les risques majeurs de la communauté de l’agglomération havraise.

[Arrêtés anti-pesticides] Rejet par le Tribunal administratif de Cergy-Pontoise de la requête du Préfet des Hauts-de-Seine

Vous trouverez ci-jointes les deux ordonnances concernant les arrêtés anti-pesticides rendues, ce jour,  par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise :   10. Il résulte de ce qui précède que les moyens tirés de ce que le maire de la commune de Sceaux était incompétent pour prendre l’arrêté attaqué et de ce qu’ont été méconnues les…

[Article via Le Parisien] Maincy : le maire inquiet des pollutions résiduelles de dioxines et furanes

La commune défendue par les avocats du cabinet de Corinne Lepage a déposé un recours contestant une décision administrative de la préfecture : cette dernière a rejeté la demande de Maincy de procéder à des analyses complémentaires et de prendre des mesures de protection du territoire communal.   Source : Maincy : le maire inquiet des…

[Article via Actu.fr] Après l’incendie de Lubrizol, l’association Rouen Respire lance sa propre étude épidémiologique

Plus d’un mois après l’incendie de l’usine Lubrizol et de Normandie Logistique, l’association Rouen Respire a tenu mercredi 6 novembre 2019, sa deuxième réunion publique à la Halle aux Toiles de Rouen (Seine-Maritime). Face à une salle comble, les membres de l’organisation ont annoncé le lancement de leur propre étude épidémiologique pour analyser les conséquences du panache de fumée sur la population et l’environnement. 

[Article via Actu.fr] Vendée : une centaine de requêtes en indemnisation de victimes de Xynthia bientôt examinées par la cour administrative d’appel de Nantes

Les suites judiciaires de la tempête Xynthia sont loin d’être terminées.  La cour administrative d’appel de Nantes a indiqué ce 28 octobre, dans un communiqué, qu’elle examinera, lors des audiences des 5 et 19 novembre 2019, une centaine de requêtes en indemnisation formées par les victimes de la tempête survenue en février 2010.