[Article via Actu.fr] Sarthe : 200 plaintes de riverains de la LGV contre les nuisances sonores

En Sarthe, 200 riverains de la ligne ferroviaire à grande vitesse (LGV) Paris-Rennes portent plainte contre les nuisances sonores et demandent des indemnités. Ils sont soutenus dans leur lutte par le Cri 72, une association qui avait engagé l’ancienne ministre de l’environnement Corinne Lepage comme avocate.

Flash actu HLA : Une victoire pour la biodiversité et le patrimoine de la Vallée de la Dordogne !

Le tribunal administratif de Bordeaux a annulé ce jour l’arrêté préfectoral du 29 janvier 2018 autorisant la réalisation de la déviation de Beynac. Le tribunal a retenu le caractère illégal de l’atteinte portée par le projet du Département de la Dordogne à de très nombreuses espèces protégées et à leurs habitats en l’absence de raison…

Dans la revue BDEI n°80 – Mars 2019 : “Comment adapter le droit de l’environnement aux immenses défis lancés à l’humanité par le changement climatique ?” par Me Huglo

Les faits sont là. Le climatologue français Jean Jouzel écrivait à la veille de la COP 2 qui s’est tenue à Paris fin 2015 :
« Si rien n’est fait pour réduire l’effet de serre lié aux activités humaines, nous irons à la fin de ce siècle vers un réchauffement moyen supérieur à 4°C par rapport à l’ère préindustrielle, qui se poursuivrait jusque plus 8 à plus 12 °C en 2300. La dernière fois que le climat a été plus chaud de 4°C, c’était il y a 15 millions d’années, avant l’histoire humaine donc. Et la dernière fois que le climat a été plus chaud d’environ 2 °C, c’était il y a 125000 ans ; le niveau des océans était alors d’au moins 6 mètres plus élevé qu’aujourd’hui.

Flash actu HLA – Etude d’impact d’une ICPE et exigibilité d’une analyse des particules PM 2,5 susceptibles d’être émises par l’installation

Si la Haute juridiction annule un arrêt pour le moins ambitieux, elle ne ferme pas entièrement la porte à la confirmation de l’annulation de l’arrêté préfectoral en question pour autant, dans l’hypothèse où l’incidence environnementale de ce défaut d’analyse viendrait à être davantage explicitée au regard des critères précités.