[Article via Le Monde] « Des réformes urgentes s’imposent quant à la gestion des risques industriels » par Me Corinne Lepage et M. Patrick Lions

L’incendie de Lubrizol s’explique en partie par quarante ans de relativisation progressive des risques industriels par l’Etat. Une remise en question du système est nécessaire, estiment dans une tribune au « Monde » l’ancienne ministre de l’environnement et le directeur pour l’information sur les risques majeurs de la communauté de l’agglomération havraise.